Billy Billy écrit au Président…

Billy Billy L’artiste ivoirien Billy Billy qui s’est fait connaitre par son style directe et sans langue de bois viens de remettre le couvert.Dans cette chanson extrait de son dernier album il dresse au président ivoirien l’image d’une Côte d’Ivoire désabusée et désillusionné alors que les promesses de campagne tardent a ses concrétiser.

Cliquez pour écouter le titre

De la situation d’insécurité généralisée et crée pardons par les FRCI, au racket systématique des soldats de Ouattara en passant par les exécutions sommaires dans la forêt du banco, l’artiste dépeint une situation que tous les ivoiriens vivent au quotidien mais en silence.« On contrôle pièces avec lance roquette, y a plus calebasse sur la marché,ils ont fini avec racket », « je comprends pourquoi toi c’est les Nations Unies qui assurent ta sécurité » dit-il.

Pendant ce temps l’artiste reconnait que le Président lui va bien,  » je t’es vu à la télé, tu as pris du poids » dit-il.Mais les FRCI « se payent sur le terrain » .

« La vie est devenue cher même pendant de ramadan », « l’hôpital n’est pas gratuite alors que tu l’a promis l’as nos mamans »  assène t-il avant de fustiger les incessants voyages du Président et se demande qui paie la facture.

En somme fidèle a sa réputation d’enfant du peuple, Billy Billy lève un coin de la chape de plomb de la souffrance du peuple et de son inquiétude.Autant dire que l’album à venir risque de faire beaucoup de bruits alors que des voix s’élèvent déjà pour combattre ses prises de positions.Mais l’artiste reste ferme : « on me menace,on dit de fermer ma gueule,mais je leur ait dit: je ne la fermerai pas,parce que pendant les campagnes vous avez eu besoin de ma gueule… »

Cliquez pour écouter le titre

The following two tabs change content below.
Mo
Je suis juriste et activiste libéral.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.